Destination Venise !

venise11

(Vue depuis la place St Marc.)

Destination la « Ville des amoureux » au cours de ce reportage, vous avez bel et bien reconnu Venise, ville Italienne bordée par la Mer Adriatique. Aussi appelée « Cité des Doges » ou « Sérénissime » cette dernière semble flottée sur l’eau. La population composée de 270 000 habitants environ se partage difficilement les ruelles étroites avec les touristes qui sont de plus en plus nombreux l’été. Venise comprend six quartiers (Cannaregio, Castello, Santa Croce, Dorsoduro, San Paolo et San Marco) formés par un ensemble d’îlots reliés par pas moins de 455 ponts, les seuls moyen de locomotion sont la marche ou le bateau, aucun véhicules ne peut entrer dans Venise même (Piazzale Roma étant la place où les véhicules peuvent avancer au maximum.)

venise2

(Un des plus gros paquebots côtoyant Venise, arrive sur le Canal de Giudecca.)

Venise qui possède toujours aujourd’hui son statut d’île est désormais joignable par un très long pont où voitures, bus et trains se partagent la voie, Pont de la Liberté reliant l’île au continent. En arrivant en train vous arriverez à la « Stazione Di Venezia Santa Lucia », gare ferroviaire bordée par le Grand Canal, rejoindre le quartier de San Marco peut se faire en vaporetto (bus maritime) ou bien à pied dans ce labyrinthe énorme qui reste cependant bien indiqué. En bus vous serez probablement déposés Piazzale Roma (situé juste à coté de la gare ferroviaire) et si vous rejoignez l’île par vos propres moyens, il faudra vous débarrassez de votre véhicule en le laissant sur les parkings à étages à la Piazzale Roma, ou sur ceux de l’Isola Nuova (Tronchetto) que je recommande, c’est aussi à ce dernier endroit qu’il faudra laisser votre camping-car sur un parking extérieur assez conséquent pour Camping-Car et Bus. En choisissant l’Isola Nuova (endroit le plus éloigné du centre) vous aurez le choix de prendre le Vaporetto de ACTV ligne 2 au terminal Traghetto dans le sens de votre choix, passant par le Grand Canal (Pont du Rialto…) ou le Canal de Giudecca (idéal pour les passionnés de navires). L’arrivée en avion se fait sur le continent.

venise3

( Trois paquebots dans le « Bassin Marittima » réservé à la croisière).

Voici un petit exemple d’une vue que l’on peut obtenir depuis le vaporetto passant par le Canal de Giudecca. Les Vaporetti (au pluriel) sont en réalité les bus de Venise, ils en existe à ma connaissance deux compagnies la plus traditionnelle ACTV et ALILAGUNA proposant des navires plus modernes. Ces bus sont très excessif et on reprend très vite nos jambes pour marcher. Le port de Venise dispose de deux bassins réservés à la croisière, le « Bassin Marittima » et le « Bassin Piave » plutôt utilisé pour les escales de paquebots d’une nuitée minimum, c’est aussi depuis ces bassins qu’ont lieu les départs des ferry. D’autres quais sont réservés aux croisières le long du Canal de Giudecca, le « Santa Marta », « San Basilio » et « River Cruises Quay « (ce dernier se trouvant le plus près de la place St Marc, sert aux paquebots fluviaux ou aux très gros paquebots en cas de forte affluence, plus de 12 paquebots dans une même journée.)venise4

(Grand Celebration et Zenith au « Bassin Marittima ».)

Le trafic croisière n’a cessé d’augmenter ces dernière années passant d’environ 987 000 passagers en 2007 à 1 815 000 en 2013, nombre de passagers quasiment doublé ce qui n’est pas forcément le cas du nombre d’escales puisque les compagnies déploient de plus en plus, leurs plus gros paquebots en saison sur Venise, ce fut le cas en 2013 pour MSC qui a positionné les MSC Divina et MSC Fantasia, deux navires de 333 métres de long pouvant transporter chacun près de 4000 passagers par croisières d’une semaine. Beaucoup de compagnies font le choix de prendre Venise comme Hub Port, c’est à dire comme port de départ et d’arrivée de la croisière, d’autres compagnies telles que Holland America, Regent, Seabourn par exemple optent pour une nuitée ou plus à Venise, qui peut rester comme escale sur le trajet de la croisière.

venise1

( Le Costa Fascinosa prend le virage de la Place St Marc afin de rejoindre le « Bassin Marittima ».)

Des navires de plus en plus gros, dépassant la plupart du temps les monuments de Venise qui seraient sur le point de céder à tout moment lors d’un passage d’un géant des mers sur le Canal de Giudecca. Depuis le naufrauge du Costa Concordia sur l’île du Giglio, des manifestations « No Grandi Navi » ont fait leur apparition, principalement en 2013, fumigènes, banderoles sur quais, petits navires bloquant la route aux paquebots, les Vénitiens souhaitant montrer leur désaccord avec ce défilé interminable en pleine saison. Il faut reconnaître que le canal semble très étroit pour de si gros navires, même assisté de deux voir trois remorqueurs, une catastrophe pourrait très vite arriver. C’est ce qu’il a faillit se produire en été 2013, lors d’une arrivée du Carnival Sunshine exactement à l’endroit de la photo ci dessus, prenant le virage certainement trop à la corde, l’espace séparant l’arrière du navire et le quai ne pouvait même pas accueillir un petit bateau. Des restrictions furent prises en fin d’année 2013, bloquant tout d’abord l’accès à tous navires de la taille d’un ferry minimum, de novembre 2013 à avril 2014, jouant sur les travaux actuellement en cours. Ensuite à la fin 2014 les paquebots pourront emprunter le Canal de Giudecca et donc escaler à Venise uniquement s’ils respectent la réglementation de taille infligée par le port, c’est à dire qu’un navire de taille du Costa Concordia, MSC Divina ou Carnival Breeze se verra refusé catégoriquement l’accès à Venise. Les paquebots de taille inférieur c’est à dire du type Costa Luminosa, MSC Orchestra ou petit paquebot de luxe pourront continuer à escaler dans la « Cité des Doges ». Cette réglementation fait parler d’elle et va faire perdre à Venise beaucoup d’argent et d’escales malgré que certaine compagnie comme MSC va essayer de trouver des arrangements en positionnant des paquebots plus petits, Costa a décidé de positionner en mer adriatique pour la saison 2015 son plus gros paquebot en construction, le Costa Diadema qui sera donc positionné à Trieste (ville voisine).venise10

( Un ferry d’Anek Lines passant devant la place St Marc.)

Le port de Venise possède aussi deux quais ferry situés au niveau des bassins croisières, la ville étant reliée à Igoumenitsa et Patras par la compagnie Anek Lines et ses deux navires modernes Audacia et Forza lancés en 2007 et 2010 mais présent à Venise depuis peu. Le trafic ferry est contrairement à celui des paquebots en baisse passant de 432 escales et 386 000 passagers en 2007, à 213 escales et 139 000 passagers en 2013. Cela s’explique déjà par le retrait de Minoan Lines et des deux super ferry Europa Palace et Olympia Palace, de plus les ferry sont désormais jusqu’au mois d’avril déportés à Marghera sur le continent, le Canal de Giudecca étant interdit à tout gros navires.

venise5

( Le Costa Fortuna quitte Venise pour une croisière d’une semaine.)

Marghera se trouvant sur le continent accueille déjà les paquebots lors de manifestations anti Grandi Navi ou lors d’évènement comme la Festa Del Redentore en juillet, le canal de Giudecca étant totalement traversé par un pont flottant, bloquant l’accès aux bassins croisières. Marghera et plus particulièrement les chantiers Fincantieri construisent de nombreux paquebots, les Costa Fascinosa, Royal Princess, Carnival Breeze, Ventura et Disney Wonder par exemple ont vu le jour ici, un comble car les 4 premiers de cette liste ne pourront plus escaler à Venise l’an prochain.venise13

( Trafic important sur les canaux Vénitiens.)

Rien de plus agréable que de visiter Venise sous un grand soleil, Venise c’est aussi certain monuments à voir tels que le Pont du Rialto, le Pont de l’Académie, le Palais des Doges, la Place St Marc et le Pont des Soupirs. Il vous faudra beaucoup de temps pour arpenter tous les moindres recoins de cette ville aux 177 canaux. Lorsque le soleil est au rendez-vous ne soyez pas surpris de voir les Vénitiens emprunter les vaporetti serviettes et sac de plage à la main, le Lido accessible par Vaporetto propose des plages éloignées du brouhaha des touristes.

venise14

( Les fameuses gondoles.)

Outre les bus (Vaporetti) de nombreuses embarcations circulent sur les canaux de la ville, imaginez toutes les types de véhicules que vous croisez dans une journée, tous ces véhicules sont représentés à Venise en navires, navire poubelle, police, marchand de fruits&légumes, taxi … Mais il ne faut pas oublier que Venise c’est avant tout « La Ville des Amoureux » est qu’il est donc indispensable de parler des fameuses gondoles ou taxi en acajou proposant leurs services aux couples amoureux. Ces deux services proposent des tarifs plutôt exorbitant, cependant si vous vous trouvez à Venise et que vous souhaitez tenter la gondole par manque de moyen ou par absence d’amoureux, des gondoles se proposent de faire traverser une petite distance pour 50ct d’euros, expérience testée, ca secoue pas mal.

venise9

( Seabourn Odyssey vu depuis le Pont de l’Académie.)

La Ville de Venise regorge de petites boutiques, de magasins typiques à Venise, de kiosque souvenir ainsi que des magasins issu de grandes enseignes comme H&M ou bien Foot Locker, si vous désirez trouver ces derniers mieux vaut faire ses recherches avant. Concernant la vie nocture, chaque quartier à sa réputation comme dans chaque grande ville, le quartier Castello regorge par exemple de pub irlandais, le quatier Dorsoduro lui est considèré comme le quartier des jeunes. Si vous aimez les casino, celui de Venise a très bonne réputation, mais mieux vaut être très très bien habillé, sinon l’entrée vous sera refusée. Celle-ci est payante mais de nombreux tickets la rendant gratuite peuvent vous être distribués, notamment en prenant le vaporetto.venise8

( Le Norwegian Jade navigue doucement entre une armada de navires.)

Toute au long de l’année la ville de Venise célèbre plusieurs fêtes et/ou événements, d’abord le rendez-vous le plus célèbre reste celui du Carnaval qui a lieu fin février jusqu’à début mars, un véritable spectacle d’une pure beauté. Venise célèbre aussi un festival cinématographique le plus ancien existant « La Mostra », d’une durée de 11 jours en Septembre. Autre festivité, la Vogalonga se déroulant en mai est une course de bateaux d’une trentaine de kilomètres. Courant juillet a lieu la fête du Rédempteur, une très grande fête ou plus de 1500 bateaux se réunissent devant l’île de Giudecca sur le canal du même nom, celui-ci étant fermé à la navigation. Les Vénitiens mangent à bord des bateaux, boivent assez et un feu d’artifice magnifique est tiré en fin de soirée, certainement le plus beau que j’ai pu voir. Une fête spectaculaire à ne pas louper si votre séjour à Venise tombe dans cette date.venise7

(L’Austral à Venise.)

N’hésitez pas à poser vos questions par le biais des commentaires, ou partagez votre expérience concernant cette ville.

Venise doit être vue au moins une fois dans sa vie, alors trouvez vite l’âme soeur, ou bien partez en solitaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s